TOUJOURS DISPONIBLE, JUSQU’À ÉCOULEMENT DES STOCKS!

 

Osez y goûter!

La viande d’alpaga…

En vente à la boutique à la ferme, cette viande rouge vous est offertes sous forme de produits emballés sous vide et congelés. Notre viande est garantie naturel, sans agent de conservation et sans produit chimique. Elle provient entièrement des animaux élevés à la ferme Alpagas des Mondes Enchantés et Alpagas Portneuf. Disponible pour vous, sous différentes coupes, en raison de gestion de troupeau.

La viande d’alpaga est excellente pour la santé! C’est une viande dont le goût est rapproché de la viande de bois, sans le goût fort de cette dernière et de la viande chevaline pour son haut pourcentage en fer. Elle est riche en protéine et en vitamine mais surtout elle est très maigre et ne contient pratiquement pas de cholestérol.

Nos découpes de viandes d’alpagas

Guide de comparaison des viandes

Nutriment – 100 g Boeuf Porc Agneau Alpaga
Calories 210 191 156 150
Protéines 20 29 20 23,1
Gras 15 7,5 7,7 5,7
Cholestérol 12,1 91, 6
Fer 15 % 9 % 9,3 % 20 %
Vitamine A 2 %

 

Disponible également:

Un quart

Un demi

Un complet (en quartier)

Pour les restaurants et aux particuliers. Contactez-nous.

L’alpaga est domestiqué depuis environ 6000 ans dans la cordillère des Andes. À l’époque de la civilisation ancestrale andine, l’alpaga constituait une source de revenus très importante pour quatre raisons : la toison, le cuir, la viande et le fumier (comme combustible). La fibre d’alpaga est de très haute qualité, jadis elle était réservée à la royauté inca, on la surnommait «Or des Andes».

L’importation des alpagas se situe entre l’année 1987 et l’année 2000 au Canada. Ainsi dans notre pays, l’alpaga est utilisé, à grande majorité, pour sa fibre. Nous disons d’elle qu’elle est luxueuse, d’une grande finesse, très douce au toucher et qu’elle ne pique pas comme la laine de mouton. De plus, la fibre a une grande capacité thermique qui est due à sa composition dans laquelle nous retrouvons de multiples petites particules d’air. De plus, celle-ci est hypoallergène grâce à son absence de lanoline et elle est sept fois plus chaude que le mouton. Finalement, la fibre d’alpaga existe en 22 différentes couleurs naturelles allant du blanc allant jusqu’au noir en passant par des teintes de beige, de brun et de gris.

Il existe deux types d’alpagas. Le Huacaya que l’on prononce «Wa – Ka – Ya» et le Suri. Le Huacaya possède une fibre épaisse, ondulée et d’apparence touffue. Elle pousse avec un angle droit au corps. La fibre du Suri est très longue, beaucoup plus lustrée et plus raide que le huacaya. Sur l’animal, la fibre tombe de chaque côté de son corps ce qui lui donne une apparence de longues boucles frisées.

L’alpaga est un animal à fibre. C’est pourquoi, une fois par année, nous faisons la tonte des animaux. Généralement nous rasons les animaux au printemps pour leur permettre de passer au travers des chaleurs de l’été. Ce camélidé préfère de loin le froid au chaud. Lors de la tonte, nous séparons la fibre sous trois catégories de qualité. La première qualité de fibre correspond au dos de l’animal. La seconde, nous la retrouvons au niveau des pattes et du cou. Quant à la troisième, nous la prenons de tout ce qu’il reste sur l’alpaga, c’est-à-dire qu’il s’agit de la fibre trop courte ou trop raide pour faire une belle laine. Habituellement, la qualité 1 est utilisée pour confectionner des vêtements qui seront portés au niveau du cou ou sur le corps. Avec la qualité 2, nous fabriquons des bas, des accessoires et du feutre. Finalement, la qualité 3 est souvent utilisée comme paillis dans les pots de fleurs et dans les jardins.

L’alpaga est originaire de l’Amérique du Sud. Il vit à plus de 4500 mètres d’altitude plus précisément dans les montagnes du Pérou, du Chili et de la Bolivie. Dans son pays d’origine, le climat et les conditions de vie sont plus arides, c’est pourquoi il s’adapte bien aux conditions climatiques de l’Amérique du Nord, qui sont plus clémentes.

L’alpaga est un mammifère de la famille des camélidés. Son cousin le plus rapproché est le lama, mais on compte aussi le chameau, le dromadaire, la vigogne et le guanaco. L’alpaga mesure environ 90 centimètres jusqu’au garrot et 1,5 mètre jusqu’à la pointe des oreilles. Il a quatre dents en bas qui lui permettent de bien couper l’herbe au lieu de l’arracher. Chez le mâle, on compte trois dents de bataille de chaque côté de sa mâchoire. Ces dernières poussent vers l’âge de trois ans. Les sabots des alpagas sont munis de coussins, c’est pourquoi leurs pâturages sont moins endommagés. Lorsqu’il est adulte, l’alpaga atteint un poids qui se situe entre 110 et 200 livres. Son espérance de vie est d’environ 20 ans. Ce petit camélidé est reconnu comme étant un animal de troupeau, il doit toujours être accompagné d’au moins un autre alpaga. De plus en plus, nous utilisons cette petite bête en zoothérapie, car elle est de nature très calme et douce. Lorsqu’il est au licou même un enfant peut le faire marcher.